FAQ

Faut-il choisir la voiture, le bus, l’avion, le train en Espagne ?

Conduire en Espagne : Puis-je immatriculer ma voiture ?

Pour immatriculer votre véhicule en Espagne, il est nécessaire d’introduire une demande d’immatriculation. Une démarche qui se fait auprès de la Jefatura Provincial de Tráfico de votre lieu de résidence.

Dois-je demander un permis de conduire espagnol ?

Pour pouvoir conduire en Espagne, il ne vous faut pas nécessairement un permis de conduire espagnol. Si vous êtes détenteur d’un permis belge, vous n’êtes pas obligé de l’échanger contre un permis espagnol. Il est par contre obligatoire de faire enregistrer les données de votre permis auprès de la Jefatura Provincial de Tráfico – Registro de conductores de votre lieu de résidence. En tant que résident, vous serez tenu de renouveler périodiquement votre permis, conformément à la loi espagnole. Et ce, même s’il ne s’agit pas d’un permis espagnol.

Quels sont les frais et taxes pour votre voiture ?

Les voitures enregistrées en Espagne font l’objet d’une taxe routière (Impuesto de Circulación). Une taxe payable sur une base annuelle à votre mairie. Son montant sera fonction de la marque et de la puissance de votre véhicule. Il faut compter une moyenne de 85 euros par an pour une voiture moyenne. En Espagne, il n’y pas la moindre taxe de mise en circulation.

Comment s’organise le transport en commun espagnol ?

En termes de transports, les modes de déplacements ne manquent pas en Espagne : Entre l’avion, le train, le bus, le métro ou encore le taxi, sans parler des voitures et scooters que vous pouvez louer.

  • L’avion : L’Espagne compte de nombreux aéroports régionaux et internationaux ainsi que bon nombre de compagnies européennes. Vous pourrez ainsi recourir autant à des vols intérieurs qu’à des vols régionaux ou internationaux.

  • Le train : Le train en Espagne est un moyen de transport en commun rapide et pratique afin de voyager à travers l’Espagne. De manière générale, vous pourrez profiter de trains propres et confortables. Vous pourrez recourir aux trains régionaux classiques à des prix abordables pour des trajets relativement courts. Il y a également l’AVE (Alta Velocidad Española) l’équivalent du TGV, pour de longs voyages à la découverte du pays. Le train est plus cher, comparé au bus, pour les longs trajets. Vous pouvez acheter vos titres de transport en ligne ou à la gare. Il vous est également possible de recourir à la carte InterRail.

  • Le bus : Il compte parmi les moyens de transport en commun les plus pratiques en Espagne. C’est d’ailleurs le mode de déplacement privilégié par les Espagnols notamment grâce à son réseau de voies rapides. Les tarifs varient en fonction de votre destination mais restent très abordables. Pour les bus circulant en ville, vous pouvez acheter votre titre de transport à la gare routière. Pour les bus touristiques ou longue distance, il est préférable de réserver vos tickets à l’avance.

  • La voiture : Vous pouvez facilement louer une voiture sur place. Au niveau du code de la route en Espagne, la limitation de vitesse est de 120 km/h sur les autoroutes à 4 voies.

Quelle est la procédure d’importation de son véhicule en Espagne ?

Il faudra envoyer les documents énumérés ci-dessous au Service de la circulation (Jefatura Provincial de Tráfico) :

  • Un formulaire de demande que vous pourrez vous procurer auprès du Service de circulation locale.

  • L’importateur du véhicule doit notamment apporter son NIE ou carte de résident.

  • La preuve de la location voire de l’achat d’un bien immobilier.

  • Un permis de conduire.

  • L’attestation que le véhicule est passé au contrôle technique.

  • Le document d’immatriculation.

  • La preuve que vous vous êtes acquitté de la taxe d’immatriculation et de la taxe locale portant sur les véhicules en Espagne.

  • La facture d’acquittement du véhicule ainsi que la preuve que vous avez payé la TVA dans le pays où vous avez acheté le véhicule.

  • Le certificat de conformité.

Il faut faire homologuer le véhicule importé afin de s’assurer qu’il répond aux règles de sécurité du pays.

Une TVA de 10,6% est à régler si vous ne l’avez pas payée en Belgique.

La taxe d’enregistrement du véhicule est fonction de son taux d’émission de CO2. Dans la plupart des cas elle s’élève à 12%.

L’importation d’un véhicule neuf vous coûtera 21% de TVA s’il n’a pas été utilisé plus de 6 mois avant que le propriétaire ne devienne résident espagnol.

Les taxes sont appliquées sur le prix d’origine du véhicule.

La location d’un véhicule en Espagne

Vous avez également l’opportunité de louer des véhicules en Espagne via différentes sociétés opérant à travers l’Europe dont vous pourrez comparer les tarifs grâce à des sites comparateurs de prix tels que rentalscars.com et bien d’autres encore.

Derniers biens immobiliers à vendre
Villa
Costa Blanca Sud
Chambre(s)4
Salle(s) de bain2
Villa
Costa del Sol
Chambre(s)5
Salle(s) de bain5
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)3
Salle(s) de bain2
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)3
Salle(s) de bain2
Villa
Costa del Sol
Chambre(s)6
Salle(s) de bain5
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)3
Salle(s) de bain2
Villa
Costa del Sol
Chambre(s)4
Salle(s) de bain3
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)2
Salle(s) de bain2
Villa
Costa del Sol
Chambre(s)3
Salle(s) de bain2
Villa
Costa del Sol
Chambre(s)3
Salle(s) de bain2
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)3
Salle(s) de bain3
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)2
Salle(s) de bain2
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)3
Salle(s) de bain2
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)2
Salle(s) de bain2
Appartement
Costa del Sol
Chambre(s)2
Salle(s) de bain2